Les APS vont pouvoir être armés

//Les APS vont pouvoir être armés

Les agents de la sécurité privée vont pouvoir être armés

CQP-APS

L’autorisation était très attendue dans l’univers de la sécurité privée. Il est créé deux catégories d’agents de sécurité armés. Les APS pourront être armés, avec le droit, très encadré et selon les cas, d’être dotés d’arme de catégorie D2 (matraque, bombe lacrymogène).

Par ailleurs, des agents pourront être dotés d’arme à feu pour exercer leur mission lorsque celle-ci les exposera, ainsi que les personnes se trouvant dans les lieux surveillés, à un risque exceptionnel d’atteinte à leur vie.

Un changement « culturel et politique » dont se félicitent les professionnels.

Le texte, paru dimanche 31/12/2017 au journal officiel, est la traduction réglementaire d’une disposition de la loi sur la sécurité publique du 1er mars 2017. Cette loi, votée sous le précédent quinquennat et sur fond de menace terroriste après la vague d’attentats de 2015, avait notamment assoupli les règles de légitime défense pour les policiers.

Les agents de protection rapprochée pourront désormais être armés quand ils « assurent la protection d’une personne exposée à des risques exceptionnels ».

De leur côté, les agents de sécurité privée pourront eux aussi être dotés d’armes de poing s’ils exercent leur activité dans des circonstances, définies par le préfet, qui les exposent à « un risque exceptionnel d’atteinte à leur vie ».

Le décret conditionne l’armement des agents de la sécurité privée à un important volet formation.

Ces nouvelles dispositions complètent les textes existants qui permettaient rappelons-le, l’armement de certains personnels tel que les transporteurs de fonds et les membres des service de sécurité des bailleurs d’immeuble .

TEXTE DE REFERENCE

2018-02-07T09:50:21+00:00 12 janvier 2018|CQP APS|

Besoin d’informations ?